Our Noise: The Story of Merge Records

mercredi 14 octobre 2015

En 2009, pour leurs vingt ans d'existence, les petits malins de Merge Records ont eu la bonne idée de sortir un bouquin anniversaire qui retrace l'existence du label.

Ça s'appelle OUR NOISE, THE STORY OF MERGE RECORDS (lien).

Our Noise

Bonne idée parce que

1) l'histoire, celle d'un petit label DIY qui débute dans une chambre d'étudiante et qui se hisse parmi les plus importants de la musique actuelle, est passionnante.
(A mon avis, même si on est pas soi-même impliqué dans la gestion d'un label, fut-il associatif, cette histoire là se boit comme du petit lait)

2) en retraçant cette histoire, on peut découvrir plein de groupes
=> les curieux comme moi vont se régaler et le label y trouvera peut-être le moyen de vendre un peu de back catalogue
#bonneidéeàcopier
#sijamaisinfluenzaatteintles20ans
#enfait10ansceseraitdéjàénorme

Et, mazette, leur back catalogue, je suis en train de l'arpenter, c'est sacrément bon.

Par exemple, au pif, ce groupe qui s'appelle Butterglory, j'en avais jamais entendu parler alors qu'ils auraient dû être number one au Top 50 haut la main.

De même, ce groupe qui s'appelle Bricks, un des nombreux projets pre-Superchunk de Mac, est aussi excellent que méconnu (avec le son lo-fi qui va bien)

Pas de panique pour les amateurs de grosses cylindrées du label, des chapitres entiers sont consacrés à Superchunk, Polvo, Neutral Milk Hotel, Spoon, Magnetic Fields, Lambchop, et Arcade Fire.

En ce qui me concerne, au delà de toute la musique que j'y ai découvert et que je vais continuer d'y découvrir, je retiens trois excellentes raisons de lire ce livre :

- La narration est assurée par les protagonistes eux-mêmes avec quelques recadrages assurés par le journaliste John Cook (principe maintes fois éprouvé et toujours efficace). Ce qui nous vaut de lire l'histoire racontée directement par  Mac et Laura sans compter ceux de pratiquement tous les groupes concernés
+ quelques interventions de guests archi connus (Ian MacKaye, Lou Barlow, Steve Albini) + quelques interventions de guests pas trop connus mais figurant en bonne place dans mon panthéon personnel (Aaron Stauffer de Seaweed, Matt Gentling d'Archers Of Loaf)

- La distribution de Merge est évoquée tout le long (artisanat puis via Touch & Go puis Alternative Distribution Alliance). J'ai trouvé ça super instructif
#influenzarecordsartisanatforever
#paslechoix

- L'honnêteté avec laquelle tous les sujets sont abordés, même ceux qui fâchent (la relation sentimentale Mac/Laura, l'éjection du premier batteur Chuck "Chunk" Garrison, la fin de la collaboration avec Touch & Go...)

Bref, pour toutes ces raisons, et pour toute la bonne musique qu'ils ont sorti, ce livre devrait normalement être un des livres de chevet de tous les amoureux de rock indépendant.

(le livre est en anglais, vous pouvez l'acheter directement auprès de Merge sur cette page, j'ai eu le mien avec une dédicace de Mac & Laura, ptet que vous l'aurez vous aussi ^_^)


6 réflexions au sujet de « Our Noise: The Story of Merge Records »

  1. LaEscoba

    Merci d'en parler, je ne savais pas du tout qu'un livre comme ça existait sur Merge. C'est typiquement le genre de bouquin que je lis sans trop d'efforts.
    Butterglory, j'ai jamais écouté mais je sais que les gars de Pull/Calc en parlaient souvent dans les interviews à côté d'autres noms qui doivent te dire qqch.

    Répondre
  2. santiago

    Pas de quoi

    Ça m'étonne pas que les gars de Pullc en parlent, ils m'ont l'air d'avoir juste les années qu'il faut en plus pour avoir connu ces groupes de l'époque pre-internet alors qu'ils étaient encore en activité
    (ou alors je suis mauvaise langue sur leur âge et c'est juste qu'ils ont une grosse et bonne culture de l'époque ^_^)

    Du coup, si tu retrouves les noms des autres groupes qu'ils évoquent, ça m'intéresse 😉

    Répondre
  3. LaEscoba

    Oh ben rien d'original: Sebadoh et Superchunk surtout, guided by voices aussi. Ceci dit Superchunk, c'est comme Sugar, c'est par des groupes frenchies comme Second Rate que j'ai découvert, donc un peu moins pop que Calc.

    Répondre
    1. santiago

      Yes, merci pour le lien !

      Tu fais bien de poser la question pour les frais de port, j'avais oublié la forte impression que ça m'avait fait quand j'ai passé commande (x2!)

      Voilà le montant exact :
      Shipping (Ship to France):$18.60
      Total: $37.58

      Répondre
      1. LaEscoba

        Merci, tu sais être convaincant, je vais le commander, je vais essayer de faire passer un CD avec, pour le plaisir!
        Et puis je trouve la couverture du bouquin géniale soit dit en passant.
        j'avais failli réagir sur xsilence et puis c'est sympa ici, cours particulier, hé hé

        Répondre

Laisser un commentaire