Barré Magazine a besoin de vous

lundi 4 avril 2016

Contre-culture, Déviances, et Autres initiatives.
C'est avec ce sous-titre éloquent que l'équipe de Barré Magazine se propose de vous faire les poches.

Ils cherchent de nouveaux abonnés pour financer leur deuxième année d'existence et on va essayer de vous prouver qu'en votre for intérieur, vous ne souhaitez rien d'autre que de faire partie de leur très noble et indépendant lectorat.

Barré Mag


Pour vous convaincre, voici les preuves.

Exhibit A : le rock indé

  • Au sommaire du #1, yavait un excellent papier consacré à la scène punk au Texas dans les '80s (Butthole Surfers, Scratch Acid, The Dicks, Stick Men With Ray Guns, MDC, etc.)
  • Au sommaire du #3, un dossier sur La Grande Triple Alliance Internationale de l'Est (AH Kraken, The Feeling Of Love, etc.)

Exhibit B : le DIY

  • Au sommaire du #1, un tuto pas à pas pour construire son ampli ^_^
  • Dans le #2, comment construire un larsenophone (!)
  • Dans le #3 et #4, un topo en deux parties sur le moyen de "construire son premier synthétiseur Lunetta" (bon, à bien y réfléchir, ya suffisamment de synthés comme ça...)

Exhibit C : la BD

  • Un focus Jack Jaxon dans le #2
  • Un focus Jack Cole dans le #3
Plastic Man

Jack Cole

Exhibit D : le foot vu d'en bas

  • Un dossier sur les socios et le foot dans le #1
  • Un papier sur le foot à Gibraltar dans le #2
  • Un reportage sur les Raith Rovers (Ecosse) dans le #3
  • Un article sur les Crusaders (Irlande du Nord) dans le #4

Exhibit E : Michael Kael

michaelkael

Abonne-toi à Barré ou Michael Kael t'emmerde

Dans cette sélection, on a juste retenu les thèmes de prédilection de notre blog mais dites-vous bien qu'on a passé sous silence d'excellents articles sur des fanzines, des artistes, des cinéastes hors des clous, des associations ainsi que quelques reportages aux quatre coins du globe très bien foutus alors si vous êtes un tant soit peu curieux, ce magazine est fait pour vous.

Les infos Patrick :
- la page où les soutenir
- leur site
- leur page facebook
- le coût d'un abonnement est de 30 € / an
- le nom de cette campagne de financement est explicite : "ça passe ou ça casse" => si nous ne sommes pas assez, ce magazine finira au cimetière et son fantôme reviendra vous hanter tous les soirs

La perspective de voir ce magazine pas comme les autres survivre vous enchante vous aussi? (en espérant qu'ils fassent mieux que survivre)
Vous savez ce qu'il vous reste à faire ^_^


Laisser un commentaire