Le plan du Rock indé en France

lundi 18 avril 2016

"French rock is like english wine"
- John Lennon

Salaud de John.
Toi et ta vanne de grand-breton, on va essayer de vous faire mentir.
Et on va faire ça avec des moyens dignes de Météo-France.

Ouais, on a peur de rien, surtout pas de mettre en avant des groupes qu'on aime bien. Alors, comme le titre de ce post l'indique, on a fait un plan du rock indé (relativement récent) en France.

Le Rock Indé en France

Mode d'emploi :
- zoomez, dézoomez, déplacez-vous sur le plan
- un point rouge, c'est un groupe de rock indé
- un point gris, c'est un groupe qui n'est plus en activité
(mais qui vaut quand même largement le détour)
- cliquez sur les groupes, ya des infos qui apparaissent
- sur la droite, tous les groupes sont classés par ordre alphabétique
- si vous voulez ouvrir le plan sur une nouvelle fenêtre, cliquez ici

(quand ya plusieurs groupes dans une même ville, on a mis des arrondissements différents au pif. C'est juste un moyen de pas avoir deux points rouges pile poil au même endroit)

Vous vous en doutez, c'est pas un plan exhaustif.

On a juste mis des groupes qu'on aime bien
(qu'on connaît personnellement ou pas)

On en a très probablement oublié et on est toujours jouasses d'en découvrir d'autres.
Alors si vous connaissez des groupes sympas que vous voulez nous recommander, dites-nous (et on mettra ptet à jour le plan avec si ça nous plaît).
Mais faites pas vos crevards, nous envoyez pas les groupes dans lesquels vous jouez, on veut des recommandations, pas de l'auto-promo.

De Lille à Nice, du punk vénère au folk tranquillou, voilà donc 48 groupes à découvrir pour commencer.
Bonne(s) écoute(s) et à bientôt !


19 réflexions au sujet de « Le plan du Rock indé en France »

  1. alexis

    Grosse scène à Bordeaux ! Et là je vous parle du plus pur indie rock DIY sa mère dans les cave et dans les hangars !

    - Siz
    - Flanagan
    - Mellow Pillow
    - Nunna Daul Isunyi
    - Cockpit
    - Th Da Freak
    - Courtney & the Wolves
    - Twingo Reverse
    - Burnside

    et une tripotée que j'oublie... Sinon en vrac, y'a aussi les rennais de Sudden Death Of Stars, les parisiens de Coman' Shee, les Toulousais de Sound Sweet Sound...

    Répondre
    1. santiago

      Cool, ça nous fait plein de trucs à écouter, merci !
      (yen a bien quelques uns qui nous plairont dans le lot)

      Vu que t'as l'air calé sur la région bordelaise, je me souviens que, vers la fin des années 2000, je voyais traîner sur myspace un groupe bordelais qui s'appellait "Grunge" (ouais, faut être un peu dingue pour choisir ce nom) et qui sonnait pas mal
      Une idée de ce qu'ils sont devenus? J'ai plus jamais retrouvé leur trace...

      Répondre
  2. Jean

    Ah bah voilà un post' intéressant ! Pour équilibrer dans les Hauts de France : à Boulogne/Mer je vous conseille d'écouter la scène locale, d'une petite ville certes, mais très active et surtout avec des groupes très éclectiques et toujours dans la débrouille :

    Burn Teddy Burn
    Science Against Spheric Silence
    Sharp Noise
    TRoNcKH
    Le Vrai Terrien
    François Gauthier
    Plein la Gueule
    General Tom Pouce

    Bien sûr il n'y a pas tout, mais voilà ce qui se fait de mieux peut-être et qui tourne régulièrement dans les bars et petite scène locale.

    Répondre
  3. nadj

    oui je sais c'est un peu de l'auto-promo m'enfin grenoble regorge d'une scène indé rock depuis des années en emmerdant le monde... y'a "rien" que vous avez cité of course, des très bons, y'a jull, depardon, nadj (donc moi) on est un peu de la même famille, pi ya aussi bleu russe, qasar, satan, beau sexe, decibelles, ortie, nuage fou, clet & suzanne, as a new revolt, stone cavalli, jose&the wastemen, et j'en oublie plein encore qui luttent pour survivre dans la jungle
    ce sont des frères et sœurs de musique, même si j'aime pas tout on est tous connectés ici!
    bises et merci pour ce répertoire!

    Répondre
  4. Olive

    Jamais facile un sujet comme celà, mais bravo de l'avoir initié.

    J'ajouterais pour la Lorraine :
    Hoboken Division (Nancy)
    Doc Geo (Metz)
    Rich Deluxe (Nancy)
    Manuel Etienne (Nancy)
    No drum no moog (Metz)
    The wises dude revolver (Nancy)

    (Et je ne joue dans aucun, je suis simplement toute cette scène avec attention).

    Répondre
  5. Bonnie Belgrade

    Alors pour le rock Toulousain, je trouve que le groupe que vous avez choisis, sans vouloir les offenser, est un partis prix qui ne peut pas s'apparenté avec le "bon rock indé", oui c'est sympa, mais c'est un énième groupe de rock pop. La scène toulousaine est vaste, pourquoi s'arrêter à cet unique groupe ?

    Pearblossom Highway
    Saint-Pétersbourg
    Sound Sweet Sound
    GIVRE ETANG
    Foggy Tapes
    SLIFT
    She Hunts Koalas
    HORSTGRABEN
    Electric Electric
    Papier Tigre
    Black Oak Mountain

    Et encore j'en oublie, ce n'est qu'une infime partie du très bon réseau indé de Toulouse.

    Répondre
    1. santiago

      "La scène toulousaine est vaste, pourquoi s'arrêter à cet unique groupe ? "
      Plusieurs possibilités pour tous les groupes qui ne figurent pas sur ce plan hautement subjectif :
      - on les connaissait mais on les a oubliés :/
      - on les connaissait mais on aime pas...
      - on les connaissait pas et on compte sur les gens qui passent par ici pour nous aider à découvrir
      (ya plus qu'à prendre le temps d'écouter...)

      Ça va sans dire, on compte aussi beaucoup sur la capacité des gens à imaginer qu'on puisse ne pas avoir les mêmes goûts :p

      Répondre
  6. Maravich

    A rennes en vrac: Combomatix, Kaviar Special, Sapin, Madcaps, Sudden death of stars, Soap Opera, Slim wild boar, Baston, Pan, Black boys on moped

    Répondre
  7. santiago

    Hé ben yaura de quoi écouter pendant un bon bout de temps !
    (merci à toi et à tous les autres qui y sont allés de leur suggestions)

    Répondre
  8. Ping : Tennis Bafra - Bummer (Influenza Records/No Method) - EXITMUSIK | EXITMUSIK

Répondre à nadj Annuler la réponse.