Le nouvel EP de Fake Indians

mardi 28 novembre 2017

Aujourd'hui, forts de notre audience internationale et de l'impact qu'ont toutes nos recommandations, même les plus obscures, nous partageons avec vous le dernier EP des Fake Indians, ce groupe belge d'Anvers dont on vous a déjà parlé non pas une mais plusieurs fois.

C'est du krautock indé hypnotique (mais toujours mélodique) de grande classe avec, à l'occasion, des rythmiques exotiques (mais toujours mélodiques).

On vous le met là.
Une fois que vous l'aurez écouté et acheté, vous pourrez passer à la suite

Voilà, ceci étant fait, on a deux trois trucs à ajouter

1) Les mecs sont archi sympas. On en veut pour preuve l'hospitalité dont ils ont fait preuve lors de nos deux dates à Anvers (smiley bras ouverts emplis de reconnaissance)

2) Les mecs ont un drôle de timing (mais ils n'en restent pas moins sympas). On en veut pour preuve un autre excellent EP, antidaté septembre 2016, qui vient d'apparaître ce même jour sur leur bandcamp
Yeepee, double ration pour tout le monde !
3) Quand ça leur prend, les mecs ont un drôle de talent pour aller braconner sur les terres de J. Mascis. On en veut pour preuve ce tube contrefaçon des plus inspirés
4) Les mecs sont scotchants à voir en live.
Les quelques témoins de leur concert à La Comedia de Montreuil avec polarbird et The Wrong Sister peuvent en témoigner...
En plus d'avoir de longs morceaux tripppés (oui avec 3 p), ils jouent souvent éclairés par des projections vidéo bien allumées signées Raf Linmans, un autre chic type soit dit en passant.
Avec un peu de chance, ils repassent par Paris en 2018, on vous tiendra au courant 🙂


Laisser un commentaire