JUST GIMME INDIE ROCK!

jeudi 23 juin 2011

Voilà une belle initiative qui mérite d'être appuyée autant que faire se peut.

Un monteur américain, Brad Katz, cherche des fonds pour financer un documentaire racontant la grande histoire du rock indé.

Et pour montrer patte blanche, il a appelé son documentaire en devenir d'après la chanson de Sebadoh.
(ce qui est gage de bon goût même si d'autres ont eu cette idée avant lui)

Vous pouvez juger du bien-fondé et du sérieux de sa démarche en lisant ses notes d'intention et en regardant des bouts de vidéos montrant le travail en cours.

En voici une concernant Lou Barlow qui donne envie d'en voir plus.

Apprenez également qu'il n'en est pas à son coup d'essai puisqu'en 1999, il avait tenté un bref état des lieux de ce qu'était le rock indé à cette époque en croisant des bouts d'interviews de membres de Pavement, Built To Spill, et Man or Astroman? avec des interventions de fans à la sortie de concerts...
(Voir la vidéo)

Un point mérite d'être signalé.
C'est le minimum syndical mais on ne peut que se réjouir de voir l'extrême prudence avec laquelle Mr Katz parle de rock indé. Voyez comme il reconnaît volontiers les limites d'une définition qui se voudrait définitive :

“What is indie rock?“
The answer to that question is, of course: subjective.  Truly, objectively, uselessly, subjective.
When I say “indie rock“ the shape and texture those two words conjure in your mind’s eye depends on where, when, and how you live/ came of age/ experience music and culture

Tout en proposant de manière imagée un regard très personnel sur ce qu'est devenu le rock indé :

Indie’s world hasn’t faded away but supernova-ed into a much larger celestial body, visible in the bright light of day, from across all corners of the globe.  Yet even as indie rock has evolved and expanded through time and space, our cultural understanding of it remains in the dark ages.

De quoi espérer, si ce documentaire tient toutes ses promesses, qu'il se révèle complémentaire aux diverses oeuvres de référence déjà disponibles (Our band could be your life de Michael Azerrad, 1991 the year punk broke qui sera bientôt réédité en DVD, Hype!, etc.)

Bref, à vos portefeuilles!
(et n'oubliez pas de faire tourner l'info)

Infos pratiques :
- il y a des belles contreparties
- la contribution minimum est 1€
- votre apport ne sera encaissé que si l'objectif final est atteint dans les délais impartis (75000$ d'ici le 23 août)


Une réflexion au sujet de « JUST GIMME INDIE ROCK! »

  1. Ping : » The Saga of John Fahey | WONDERFLU – Ze Blog – Rock indé // Indie Rock // (Paris)

Laisser un commentaire