Le Supercoin

vendredi 7 septembre 2012

Si vous êtes sur Paris, même de passage, vous avez déjà dû constater que le rock indé n'est pas forcément bien représenté dans les bars.

Si on passe sous silence ceux qui accueillent des concerts, il est plus probable que la bande sonore du lieu soit de la world music (latino en général), de la lounge music, du jazz manouche ou du rock  à la RTL2 voire un improbable mélange de tous ces genres à la fois.

Pourtant, quelques irréductibles prêchent la bonne parole dans le désert parisien.

On vous épargne les trois quatre noms qui nous viennent immédiatement à l'esprit, ça fera peut-être l'objet d'un post une autre fois.

Parce que, bon, ici, c'est pas TripAdvisor non plus.

Mais on va quand même se permettre d'ajouter le Supercoin, dans le 18e arrondissement, à la liste des braves.

LE SUPERCOIN
3 rue Baudelique - Paris 18
Métro Jules Joffrin / Simplon / Marcadet Poissonniers

Moins branchouille que ses illustres prédécesseurs du onzième arrondissement, ce petit rade affiche son bon goût musical sur ses murs (des posters de Fugazi, Shellac, Sub Pop) et dans ses enceintes (Savy Fav par exemple).

Ils ont même fait une soirée Dischord Records ce qui est quand même le comble du raffinement.

Ajoutez à ça des bières artisanales, au moins une boisson sans alcool qui vaut le détour (le palmé, il y en a peut-être d'autres mais on a pas tout essayé), un accueil chaleureux, et vous avez un bon aperçu de ce qu'est le Supercoin.

Bref, longue vie au Supercoin.

Et si vous en connaissez d'autres comme ça, on vous écoute : )


Laisser un commentaire