Release Party : interview de Bitpart

lundi 26 mai 2014

Après Pilgrim, laissez-nous vous présenter l'autre groupe génial qu'on a invité à notre Release Party : Bitpart.

"Bitpart est un trio né des cendres de Fat Beavers. Pop-punk tendue et dissonante, mélodies bourre-pifs et structures catastrophes, since 2010, dudes and dudettes!"

Leur site
Leur bandcamp

20130707bitpart3

Voilà donc Bitpart en cinq questions où il est beaucoup question d'Olympia
(c'est Bruno Coquatrix qui va être content)

1) D'où vient le nom de votre groupe?

Julie : Parce qu'il faut bien choisir un nom de groupe, Bitpart semblait nous correspondre. L'idée d'être une petite partie de quelque chose. C'est aussi une référence à la chanson des Lemonheads du même nom "Bitpart".

Eric : C'est la première fois qu'un nom de groupe m'a paru aussi évident du premier coup. Un/une "bit part" c'est un rôle à la con dans un film, quelqu'un qui dit une phrase et c'est tout. Au début de Bitpart nous n'étions que deux, et le fait d'avoir un nom court à deux syllabes collait bien à l'affaire. Et puis oui, bien sûr, cela fait aussi référence à un magnifique et très court morceau des Lemonheads, qui comporte un chant féminin et un chant masculin.

2) Votre meilleur souvenir de concert en tant que public?

Éric : Il y en a beaucoup et j'ai une mémoire de merde. Je dirais Margy Pepper, le 1er mai 2010, dans une maison d'Olympia (Washington, USA). Pour quelqu'un comme moi, qui n'avait encore jamais assisté à des "punk house shows", c'était magique. Ce groupe aussi est magique. Ce concert et cette région des États-Unis ont changé nos vies pour toujours.

Franck : Future of the Left à la Maroquinerie. C’était vraiment super, et ils ne viennent pas souvent en France.

Julie : The Breeders au Trianon en juin 2013. Le concert était démentiel et j'ai eu la chair de poule pendant son intégralité. Les sœurs Deal sont mes héroïnes et The Breeders, un des meilleurs groupe du monde, tout simplement.

 

3) Votre meilleur souvenir de concert sur scène?

Éric : Je sais pas… Peut-être le concert d'adieu de Bitpart que nous avons fait à Olympia l'année dernière avec Sharkpact, Hens Teeth et Permethrin. Tout le monde était si intense et bienveillant, c'était incroyable, même si le son était totalement pourri. C'était un "house show" donc pas sur une scène à proprement parler, mais dans une cave. De manière général les "house shows" sont souvent les meilleurs qu'on ait vécus.

Franck : Je crois que ce serait peut-être le concert que nous avions fait avec Ghost Trap à Paris en janvier pendant notre mini-tournée française, on commençait à se connaître, donc on a bien rigolé, et en même temps tous nos amis étaient là, et en plus, nous jouions de nouveaux morceaux pour la première fois, et ça a été super bien reçu! On a hâte de repartir avec eux en Juin!

Julie : Bon... Éric et Franck ont répondu avant moi et je pensais à ces mêmes concerts... haha.

 

4) Recommandez-nous un groupe pas connu que vous avez découvert et aimé récemment...

Julie : Sharkpact, c'est pas totalement nouveau mais c'est pas connu en France. C'est un duo clavier/batterie avec un telle énergie et rage. Une véritable source d'inspiration pour moi. Tout est téléchargeable sur le site de leur label : www.ditchesrecords.com

Éric : Snow What avec l'album "So Far So Good", en écoute sur Bandcamp. Merci François Virot pour la découverte!

Franck : Lispector www.lispector.com
Une fille, un synthé, très belle voix, mélancolique. C’est très bien.

 

5) Si Bitpart était un joueur de foot, ce serait qui?

Éric : Je ne connais rien au foot et encore moins aux joueurs censés être connus… Sorry.

Julie : Un joueur de quoi?

Franck : Jean-Pierre Papin.

 

Merci Bitpart
A très vite 🙂


Laisser un commentaire