Indie Rock do Brasil

mardi 17 juin 2014

Bom dia.

Voilà quelques jours que la Coupe du Monde au Brésil a commencé.

Il m'en faut pas plus comme prétexte pour me mettre à chercher des groupes pas connus sur bandcamp.
("mais comment fait-il?" se demandent les néophytes qui ne connaissent pas encore le BAND FINDER d'Influenza Records)

Pelé

Cette image du King, le vrai, a été pécho ici

Mode d'emploi :
Pour les genres de musique, j'ai tapé grunge, power pop, indie rock et j'ai même essayé noisy pop sans succès.
Pour les lieux, j'ai tapé Rio, Sao Paulo, puis Brazil.

Tout d'abord, j'aimerais commencer avec les trois premières (et uniques à ce jour) sorties de Juvenilia Records, un pitain d'excellent label de Rio qui sonne indé et fauché lo-fi comme je les aime.

NO CROWD SURFING

A quoi ça m'a fait penser? Yuck (ou n'importe lequel des groupes auquel Yuck vous fait penser)
D'où ils viennent? Rio de Janeiro
Label Juvenilia Records

RITALINES

A quoi ça m'a fait penser? Black Rebel Motorcycle Club et plein d'autres trucs sur lesquels j'arrive pas à mettre de nom ni de mots
D'où ils viennent? Rio de Janeiro
Label Juvenilia Records

FELIPE NEIVA

A quoi ça m'a fait penser? A Elliot Smith, s'il avait passé son temps à écouter Daniel Johnston au lieu d'écouter les Beatles
D'où ils viennent? Rio de Janeiro
Label Juvenilia Records

Ceci étant fait, je passe aux autres groupes qui sont pas mal du tout eux aussi.
Matez donc ça, bande d'incrédulinhos.

DUPLODECK

A quoi ça m'a fait penser? A un groupe C86 et à The Cure aussi

GREEN EXPRESS

A quoi ça m'a fait penser? Alice in Chains
D'où ils viennent? Rio de Janeiro

HORACE GREEN

A quoi ça m'a fait penser? Un peu fugazi vite fait
D'où ils viennent? Sao Paulo

END OF PIPE

A quoi ça m'a fait penser? A un Hüsker Dü du début des années 80 mais qui serait actif pendant les années 90 si jamais ça a un sens de dire un truc pareil
D'où ils viennent? Florianopolis

THE JOHN CANDY

A quoi ça m'a fait penser? A Teenage Fanclub
D'où ils viennent? Rio de Janeiro


Une réflexion au sujet de « Indie Rock do Brasil »

Laisser un commentaire