Guided by Voices: A Brief History

samedi 1 septembre 2018

Cet été, j'ai passé des vacances mouvementées à essayer de suivre l'histoire bordélique du plus casanier des groupes de rock indé.

Le groupe c'est Guided By Voices.
L'histoire bordélique c'est Guided By Voices: A Brief History, une biographie écrite par James Greer sortie en 2005 et judicieusement sous-titrée Twenty-one Years of Hunting Accidents in the Forests of Rock and Roll

Je vous la fais courte : que vous soyez néophytes ou GBVores, ce bouquin vaut le coup.

Si vous ne connaissez pas, vous allez pouvoir vous familiariser avec une histoire pas comme les autres, celle d'une tête de con de Dayton (Ohio), appelée Robert Pollard, qui va passer ses premières années à être un jock avant de devenir prof. Et de se mettre à faire, en parallèle, de la musique sur son temps libre avec des potes de beuverie et autres jusqu'à ce qu'on le "découvre", après plusieurs albums passés inaperçus, à l'âge de 35 ans. Pour devenir l'institution indé lo-fi qu'il est devenu.

Si vous connaissez déjà GBV, ça va vous permettre de vous familiariser avec tout un tas de trucs qui vous avaient ptet échappé au premier abord. Entre autres : la grande histoire du Monument Club, la petite histoire de Rockathon Records, les gros changements de line-up (pas tous, autrement le livre aurait eu l'épaisseur de l'Ancien Testament).
Sans oublier les coulisses des allées et venues chez Scat Records et Matador, tout un tas d'aphorismes made in Bob Pollard (dont la vie privée est passablement exposée - il est consentant je vous rassure), j'en passe et des meilleures.

Au rayon racolage people, je peux vous annoncer quelques noms indie-ronflants figurant dans ce livre : Rick Ocasek, Kim Deal, Matt Sweeney, Peter Buck, Steve Albini, Gerard Cosloy. Et Steven Soderbergh aussi, qui signe la préface.

D'ailleurs, James Greer, l'auteur du livre n'est pas n'importe qui.
Il a été bassiste chez GBV (#conflitdintérêt #canardenchaîné), il joue actuellement dans DTCV, et a écrit de nombreux scénarios dont celui du dernier film de Soderbergh (Paranoïa, que j'ai bien aimé).

Je finis sur trois informations capitales et je m'en vais, bien le bonjour chez vous ^_^
- Robert Pollard s'est récemment distingué en franchissant le palier des cent albums publiés (sous son nom, sous le nom de GBV, ou sous des noms fantaisistes de groupes éphémères)
- vous vous en doutiez, oui, le livre est en anglais
- voilà la page officielle du bouquin chez l'éditeur


3 réflexions au sujet de « Guided by Voices: A Brief History »

  1. LaEscoba

    Si t'as encore du jus pour replonger dans le sujet, il y a une bio officielle de Robert Pollard qui vient de sortir fin août.
    "Closer You Are: The Story of Robert Pollard and Guided By Voices"
    T'as le bon timing!

    Perso, j'ai jamais lu le bouquin de James Greer.

    Répondre
  2. santiago

    Yes, j'ai vu ça 🙂
    Je vais effectivement attendre un peu histoire de pas devenir GBV-maniaque, d'autant plus que je redoute la redite (je voulais aussi placer "red hot" dans la phrase mais j'ai pas réussi)

    J'ai également lu le bouquin de Marc Woodworth consacré à Bee Thousand
    Il est pas mal, notamment pour certains témoignages des membres du groupe, mais j'y ai pas vraiment trouvé mon compte juste après avoir lu la bio du groupe. On va dire poliment que les deux lectures s'enchaînent mal...

    Répondre
  3. LaEscoba

    Je connaissais pas le bouquin sur Bee Thousand. Mais bon après ce que tu dis...
    Par contre le bouquin de l'ex Mr Kim Deal qui fait l'objet de ton article, ça fait longtemps que je voulais le lire et j'ai toujours reporté.
    Et puis là, comme on m'a passé celui qui vient de sortir, je pense que je vais commencer par celui-là.

    Répondre

Laisser un commentaire