Playlist indé underground

lundi 18 juillet 2011

Pour tous ceux qui sont pas en vacances, voilà une playlist de juillet aux accents indés bien underground.

Cette photo a été tapée ici

Cette photo a été tapée ici

(par contre, si vous êtes en vacances et que vous êtes connectés, je vous le dis parce que je vous aime bien et que votre sort me préoccupe, il est encore temps de voir la réalité en face. Et c'est pas la peine de me donner du "j'arrête quand je veux" ou du "un dernier tweet et puis c'est bon"...)

Social Square
Bref, on va commencer avec le tube indé de l'été de nos zamis parisiens, issu de leur excellent dernier EP. Mmmh, ça sent bon bon le sable chaud (mais ça n'a rien à voir avec Panaris Plage Paris Plage).

Polar Bird
Et pi voilà un autre groupe parisien que j'ai découvert complètement au pif  ("je clique sur le profil myspace d'un ami au pif, et je choisis un de ses amis au pif et pi j'écoute")
Je dois bien être la dernière personne à avoir découvert un bon groupe via myspace mais je vais pas bouder mon plaisir, vlà donc la chouette musique de ces drôles d'oiseaux

 

Grunge
Pour ce qui est de ces bordelais, faut avouer qu'ils ont des sacrées coucougnettes pour oser porter un nom pareil (et leur bio est à l'avenant, tout en dérision et fausse vantardise) mais, objectivement, leur musique dépote un max

 

Youth Avoiders
Quant à ces keupons franciliens, c'est un autre style mais ça fait toujours du bien de se prendre un morceau brut et efficace dans les oreilles
http://youthavoiders.free.fr/songs/Youth_Avoiders-Night_Fever.mp3

 

Et maintenant, on passe à la rubrique "c'était beau, c'était bon mais personne (ou presque) l'a su"

Stony Sleep
C'était le genre de petit groupe qu'on pouvait trouver dans Rock Sound, à la fin du dernier millénaire : des ados anglais qui font du rock-comme-les-zaméricains et qui vendent autant de CDs qu'un groupe de folklore périgourdin.

Grant Lee Buffalo
Si vous êtes du genre à vous lamenter du peu d'exposition dont souffrent les grands songwriters (Vic Chesnutt, Mark Linkous pour n'en citer que deux), vous avez là une recrue de choix parce que le bonhomme est vraiment génial mais je suis sûr que si vous demandez autour de vous qui connaît Grant Lee Philips, vous pourrez compter les réponses sur les doigts de la main gauche de Django Reinhardt.
(oué c'est un peu long comme phrase mais chui payé au nombre de mots)

Voilà

Bonnes vacances, 'musez vous bien.


Laisser un commentaire