Ici, on parle de "Grunge"

Band Finder : Indie Rock Grunge

vendredi 25 juillet 2014

Ça faisait un bout de temps que j'avais pas cherché de nouveaux groupes à la croisée des genres "indie rock" et "grunge" sur bandcamp.
(si vous êtes nouveaux par ici, sachez que je fais ça grâce au BAND FINDER d'Influenza Records)

Gullgraver_1850_California

(photo chourrée à wikipédia, rubrique Orpaillage)

Je m'y suis remis pour voir si yavait pas de nouveaux trucs qui étaient sortis ou des anciens que j'aurais pu rater.
(d'ailleurs, je sens que je vais pas tarder à bidouiller le script pour essayer d'ajouter l'année de parution comme critère de recherche... ça fera moins de résultats à trier)

Bref.
Bingo.
Dans la masse, j'en ai retenu quatre qui sont bien bons.

En espérant que ça vous plaise aussi.
Continuer la lecture




Recorded, mixed, or produced by Jack Endino

vendredi 29 novembre 2013

Après Recorded by Steve Albini, voici des groupes pas connus trouvés sur bandcamp.
Leur point commun? Ils ont été enregistrés, mixés ou produits par Jack Endino.
Oui oui, le monsieur qui a accompagné les débuts de Mudhoney, Soundgarden, Nirvana et TAD entre autres, celui là-même...

Bref, c'est encore un prétexte pour débusquer des groupes pas connus mais,  mazette, quel glorieux prétexte !

Jack

Continuer la lecture




Indie Rock made in Chile

mercredi 18 septembre 2013

Murph, batteur de Dinosaur Jr :

We have just been to South America, and Chile was just amazing. That’s probably one of my favourite places to play. They were chanting as if it was a football game. It was totally awesome. They are very passionate people.

 

(Nan c'est pas le drapeau du Texas)

 

Ian MacKaye (Fugazi) qui raconte (ici) un concert de The Evens, son dernier groupe en date, à Santiago en 2006 :

We started to play our first song and a significant portion of the audience started to sing along with us.
This was... It felt insane.

Pourquoi je vous raconte tout ça?
Parce qu'aujourd'hui c'est le 18 septembre.

C'est la fête nationale du Chili.

C'est le moment idéal pour taper dans les empanadas, pastel de choclo, curanto, mariscal et autre mote con huesillo.

Puis, plus tard, quand vous serez allongés, la main sur votre ventre exténué, vous aurez tout le temps de vous consacrer à la musique indépendante de ce grand petit pays.

(oui, vous avez vu juste : ces groupes ont tous été trouvés grâce au BAND FINDER)

Continuer la lecture




5 groupes de grunge FM des années 90

mardi 17 janvier 2012

Trop produits pour être honnêtes, trop bien mal sapés pour être authentiques, voici quelques groupes ayant essayé de surfer sur la vague grunge au milieu des années '90 (les milieux autorisés appelaient ça le rock alternatif).

Au mieux, ils étaient sincères dans leur musique, pantins plus ou moins consentants de l'opportunisme des maisons de disques.

Au pire, c'étaient des faux culs.

Dans les deux cas, on fera pas semblant de les avoir boudés parce que, héhé, quand ça passait à la radio, on écoutait.

Et c'est bien ça le pire.

(Si vous en voyez d'autres, mettez tout ça dans les commentaires siouplé)

Continuer la lecture




Incesticide (Laisse parler les albums)

mercredi 4 janvier 2012

Maintenant que 2011 est fini, on peut enfin tourner la page des commémorations du vingtième anniversaire de Nevermind ("regardez, le bébé dans la piscine est devenu un jeune homme").

Selon toute vraisemblance, en 2012, pas grand monde ne pensera à commémorer les 20 ans d'Incesticide, l'abum de faces B, reprises et autres raretés sorti par Geffen et Sub Pop en '92.

Continuer la lecture




Smells like teen spirit

mardi 16 août 2011

Dans la série "la BD c'est cool, ya plein de super bouquins mais je les découvre 10 ans après tout le monde", voici deux merveilles d'albums qui traitent du même sujet avec génie.

 

Continuer la lecture




Playlist indé underground

lundi 18 juillet 2011

Pour tous ceux qui sont pas en vacances, voilà une playlist de juillet aux accents indés bien underground.

Cette photo a été tapée ici

Cette photo a été tapée ici

(par contre, si vous êtes en vacances et que vous êtes connectés, je vous le dis parce que je vous aime bien et que votre sort me préoccupe, il est encore temps de voir la réalité en face. Et c'est pas la peine de me donner du "j'arrête quand je veux" ou du "un dernier tweet et puis c'est bon"...)

Continuer la lecture