Dessine moi une scène

mercredi 23 avril 2014

A la fin d'une chouette chronique de What's inside, je suis tombé sur un beau texte de Fréquences Libérées sur le BAND FINDER d'Influenza Records et sur l'intérêt d'avoir des scènes musicales (lire l'article) :

"Comme son nom l’indique, ce petit moteur de recherche permet de trouver des groupes. Il suffit d’entrer le genre de musique et la ville que l’on souhaite pour tomber sur une liste de divers groupes correspondant à ses critères.
[...]
Un groupe d’ados qui jouent vite dans un garage c’est juste une curiosité de voisinage, plusieurs garages qui font le même genre de bruit et qui échangent entre eux, c’est le germe d’un mouvement"

image chopée ici

C'est on ne peut mieux dit.

Et, en tissant un lien entre le BAND FINDER et la découverte de scènes locales, il croit pas si bien dire le bougre puisque, à l'origine, le BAND FINDER devait porter le nom de SCENE FINDER.

Voici en trois questions pourquoi ça ne s'est pas fait ainsi, en admettant que vous puissiez en avoir quelque chose à foutre.

(Dans ce qui suit, je fais genre vous me posez une question et moi j'y réponds.
Je sais que certains d'entre vous vont interpréter ça comme une preuve tangible de schizophrénie mais c'est juste un moyen pratique d'organiser ce que j'essaie maladroitement de dire)

Qu'est ce qu'une scène?

Au premier abord, c'est très simple à définir. Il faut juste :

  1. un genre musical
  2. une ville

Soul + Detroit 
Grunge + Seattle 
Garage + San Francisco 

Voilà.
C'est simple.
C'est facilement identifiable.
Comme le dit Jonathan Poneman dans Our band could be your life (page 437, dans le chapitre consacré à Mudhoney) :

Everybody likes the idea that there's this burgeoning, happening scene somewhere in the world.

Ezactement.

Mais alors... Le BAND FINDER aurait très bien pu s'appeler SCENE FINDER finalement, non ?

Et ben non.
Parce que j'ai trouvé une troisième condition pour faire une scène et le BAND FINDER ne permettait pas de vérifier cette condition.
C'est con hein?

C'est quoi cette troisième condition?

La troisième condition, elle est assez évidente quoique chiante à formuler.

(attention, métaphore usée jusqu'à la corde : les groupes sont des plantes)

Il faut qu'il y ait un éco-système :
- un terrain favorable pour faire pousser les groupes (des salles, des bars, un studio de répète et/ou d'enregistrement...)
- de l'engrais (des assos, des labels, des fanzines, des webzines "locaux")
- un public pour ce genre de musique dans la ville afin d'arroser tout ça
- suffisamment de groupes faisant à peu près le même genre de musique dans la ville pour que les musiciens de ces groupes aient pu butiner à droite à gauche.
C'est ce que j'appelle la pollinisation croiséecopyright.

Sur ce dernier point, ça va être aussi dur à prouver qu'à réfuter mais je pense que ça les rend meilleurs musiciens et meilleurs camarades.
A défaut de pouvoir le démontrer, je résumerais ça par "Moins d'égo et plus de musique".

Voilà un bel exemple de pollinisation croisée (issu du Seattle Band Map).

seattlebands

Par exemple, si on prend quelques croisements touchant de près Nirvana :
- Dale Crover (Melvins) fut brièvement leur batteur
- Jason Everman fut leur 2ème guitariste avant de rejoindre Soundgarden
- Dan Peters fut leur batteur mais aussi celui de Mudhoney et Screaming Trees
- Kurt Cobain et Krist Novoselic avaient un projet parallèle avec Mark Lanegan et Mark Pickerel (Screaming Trees) sous le nom de The Jury

Conclusion

Voilà pourquoi le BAND FINDER n'a pas pu s'appeler le SCENE FINDER.
Il n'y a pas d'outil pour détecter les éco-systèmes propices à l'émergence d'une scène.
Faut juste garder les oreilles ouvertes 🙂

Conclusion (bis)

Ouais.
Tout ça pour ça.


Une réflexion au sujet de « Dessine moi une scène »

  1. Eugenia

    Tu as cogité qqchose de sensé là. Le diagramme ci-dessus me rappelle un que j'ai vu dans la sociologie du comportement. Soit sur l'interaction entre des gens, ou sur l'influence des leaders. Avec un peu de temps je peux le retrouver. Mais je me demande si le même schéma ne pourrait s'appliquer à des groupes d'écologistes... En tout cas, c'est une bonne chose quand ça arrive.

    Répondre

Laisser un commentaire