Team Dresch

vendredi 13 novembre 2015

Vous vous souvenez de Hazel?
Ce merveilleux groupe '90s de Portland que j'ai découvert que trop récemment...

Et ben j'ai tellement aimé ce groupe, et le jeu de Jody Bleyle en particulier, que j'ai un peu fouiné sa périphérie.
Et je suis tombé sur Team Dresch, groupe '90s de Portland/Olympia.

Team Dresch

Avant même de commencer à écouter, je sentais qu'il allait se passer un truc.
Parce que Jody Bleyle donc.
Et parce que Donna Dresch.

Donna DreschDonna Dresch pour les nuls :
- bassiste occasionnelle pour les Screaming Trees, The Go Team (Calvin Johnson) et Dinosaur Jr entre autres
- fondatrice du label Chainsaw Records qui a sorti les deux premiers albums de Sleater-Kinney entre autres
- contributrice au fanzine Jigsaw de Tobi Vail (Bikini Kill)

Bref, j'ai eu le nez creux.

En un petit album, Personal Best, écouté tant bien que mal (i.e sur youtube), je suis tombé sous le charme de leurs mélodies noisy.
Ya bien, sur quelques morceaux, quelques grognements hurlés auxquels je suis pas trop habitué mais, dans l'ensemble, c'est encore de la haute voltige qui s'est malheureusement perdue quelque part entre les années 90 et maintenant.

Je vous ferais bien un aparté sur l'étiquette queercore dont elles se réclament mais je suis pas un imposteur à ce point là, je viens à peine de découvrir ce mouvement (via Team Dresch donc) alors si vous connaissez pas, je vous invite à faire comme moi et à creuser le sujet par vos propres moyens.

Bonne écoute 🙂

(il est apparemment aussi en écoute sur Spotify.
Sinon, mis à part les usual suspects amazonbaydiscogs, j'ai pas vraiment trouvé d'endroit où se le procurer... Bon courage...)


Laisser un commentaire